C’est le coup de cœur, vous entendez la chanson “Only you” par The Platters dans votre tête. Il est devant vous, virtuellement ou physiquement, c’est l’offre d’achat parfaite ! Mais savez-vous comment réduire le risque de ne pas vous faire avoir ? Comment repérer le petit détail qui peut vous éviter la déception ?

Et bien c’est ce que nous allons voir aujourd’hui ensemble, commençons !

vérifier son appareil photo argentique avant achat

Avant de commencer, les règles de base

1 – Paye ta 4G !

Pour négocier le prix de l’appareil photo argentique, rien ne vaut internet. Et comme souvent vous serez sur le terrain, il vous sera utile d’avoir de l’internet mobile. N’hésitez pas à regarder le prix moyen de l’objet sur des sites de revente comme Ebay, Rakuten ou même Leboncoin. Ce sera une arme efficace pour votre négociation.

Avoir accès au web vous offre aussi la possibilité de chercher le manuel de l’appareil. Ne vous embêtez pas, tapez le nom de l’appareil + “manual”. Très souvent une version PDF sera disponible.

Astuce

Sur l’application eBay, mettez dans votre recherche les “ventes réussies”. Ainsi vous verrez à quel prix partent les appareils. Il y a souvent un fossé entre le vendeur et l’acheteur. Si c’est le cas hésitez pas à lui montrer pour renégocier !

2- Ta vie pour une pile

Si vous savez quel modèle il vous faut ou si vous allez tester un appareil précis. Pensez à prendre une pile adaptée. Regardez sur google le modèle et partez avec pour le test. Demandez quand même si le vendeur n’en possède pas une, ça évitera une dépense inutile. Mais à titre général il vaut mieux anticiper, pour éviter de découvrir que la cellule est morte. Si aucune batterie, alors il faut négocier, la parole ne vaut rien.

Situation 1: Vous pouvez manipuler l’objet

1- Vérifier le logement de la pile

Pourquoi ?

Il faut comprendre qu’une vieille pile dans un boitier peut couler et endommager les contacts +/-, qui permettent d’utiliser les fonctions auto et semi-auto. Vous l’avez compris c’est le signe d’un mauvais entretien et un risque qu’il soit inutilisable hors mode Manuel.

Comment ?

Partez avec une pièce en cuivre de 2 ou 5 cents. Elles sont souvent utiles pour ouvrir le logement de la pile et ainsi voir l’état des contacts. Son utilisation n’est pas systématique, les fabricants ayant variés les méthodes. Par exemple le Canon AE-1 lui a son logement devant l’appareil, via un petit clapet.

Et enfin sachez que ce n’est pas forcément une condamnation à mort, la rouille sur un contact peut être grattée, si la présence est minime. J’ai eu cette expérience avec un Canonet 28, après pas mal de patience le souci était résolu. Attention quand même à ne pas trop forcer, vous risqueriez d’endommager les contacts.

vérifier son appareil photo argentique avant achat

2- Vérifier l’état de l’optique

Pourquoi ?

Le but du jeu sera de jeter un œil sur les lentilles de l’objectif de l’appareil photo. Des lentilles avec des dommages peuvent rapidement impacter le rendu des photographies.

En ce qui concerne celle qui est externe il est facile de vous faire un avis. Regardez si vous trouvez des traces d’un choc, des rayures, des champignons ou de la poussière.

Notez que la lentille externe peut encaisser de petites défaillances. C’est celle interne, plus proche du négatif qui doit être la plus propre possible.

C’est quoi un champignon ?

Les champignons sont des spores qui se propagent via l’air et pénètrent dans l’objectif. Ils se développent grâce à l’humidité, signe d’une mauvaise conservation de l’appareil photo argentique. Si j’en parle c’est qu’ils détériorent la qualité des photos de façon plus ou moins violente selon la propagation.

vérifier son appareil photo argentique avant achat

Source : Smial pour Wikipedia

Comment ?

a) Si c’est un modèle à objectif fixe

Présent sur de nombreux boîtiers, le mode B permet à son utilisateur de contrôler le temps de prise de la photo. Pour notre sujet il s’avère aussi utile afin de détecter les champignons sur la lentille interne à l’objectif.

Vous prenez l’appareil, vous mettez le mode B (bulb) et vous maintenez le déclencheur enfoncé. Ensuite regardez à la lumière l’intérieur de l’objectif , pour voir s’il y a des champignons ou de la moisissure.

Vous n’avez pas cela ? Utilisez la vitesse la plus lente et recommencez autant de fois que nécessaire.

vérifier son appareil photo argentique avant achat

Il est bien sur possible de nettoyer le problème, des professionnels le proposent. Mais dans le cadre de cet article le détecter vous offre 2 possibilités:

  • Primo: faire baisser le prix du boitier au prix du nu et nettoyer l’objectif par la suite ou le remplacer.
  • Secundo: simplement ne pas acheter et conserver votre précieux portefeuille.
b) Si c’est un modèle à objectif interchangeable

Rien de plus simple, retirez l’objectif et regardez directement la lentille interne.

vérifier son appareil photo argentique avant achat

3- Vérifier l’état des mousses

Pourquoi ?

La mousse d’un argentique est simplement un isolant, qui protège la pellicule et évite la présence des infiltrations lumineuses responsables du “flare”.

Comment ?

Autant le dire c’est souvent ce qui part en premier avec le temps, donc ne vous formalisez pas si vous voyez que l’appareil photo n’en possède pas. À partir de ce moment si vous êtes un peu bricoleur, vous pouvez tenter d’en remettre un. Et cela  via un kit vendu sur eBay ou Amazon. Ou en 2 ème cas acheter du scotch noir isolant et en installer autour de la jointure du dos du boitier.

vérifier son appareil photo argentique avant achat

4- Vérifier les vitesses

Pourquoi ?

Si l’obturateur marche mal, vous risquez d’avoir des vitesses qui sont inexactes, voir inopérantes. Ce qui peut altérer la photo finale.

Comment ?

Il faut ouvrir le dos de l’appareil pour vérifier si la mécanique fonctionne sans accroche. Testez dans un premier temps si l’armement du film manuel fonctionne (si l’appareil ne possède pas une version auto). Armez le levier et ensuite déclenchez à toutes les vitesses pour voir si l’obturateur fonctionne correctement. C’est un problème commun, certaines vitesses vont se gripper. Cela peut se traduire par un déclenchement moins rapide que prévu.

5- Vérifier les ouvertures

Pourquoi ?

Ce problème est cousin avec l’obturateur. Si une ouverture est défaillante l’appareil prendra la photo de façon incorrecte, engendrant une mauvaise exposition.

Comment ?

a) Vous avez le contrôle de l’ouverture

Si vous pouvez sélectionner l’ouverture, alors c’est simple. Manipulez la bague et regardez directement dans l’objectif pour voir si les lames sont en mouvements. Selon les modèles il faudra déclencher pour voir le positionnement, dans ce cas reprenez le mode B et maintenez le déclencheur en jouant avec les valeurs.

vérifier son appareil photo argentique avant achat
b) L’appareil est à exposition automatique

Utilisez votre main et votre smartphone ! Le but du jeu sera de soumettre l’appareil à différentes situations lumineuses. Commencez par ouvrir le dos de l’appareil, pour visualiser le diaphragme en action. Placez votre main devant l’objectif et bloquez la lumière directe. Puis déclenchez et recommencez en éloignant petit à petit votre main, afin que la cellule capte plus de luminosité.

Et à contrario utilisez la lampe torche de votre smartphone pour simuler une surexposition. Encore une fois placez la devant l’objectif. Attention si l’appareil refuse la prise car la source est trop lumineuse, baissez la valeur ASA au minimum et éloignez la source. Notez que vous pouvez aussi jouer sur les variations en ciblant le ciel par exemple.

6- Vérifier le miroir

Pourquoi ?

Le miroir dans un reflex permet de rediriger ce que l’objectif capte, vers votre viseur. Il peut dans certains cas aussi servir pour la cellule qui calcul les réglages à exploiter. Par exemple le Kiev 60 a un viseur indépendant avec mesure TTL. Il est donc important de vérifier son état.

Comment ?

Pour cela il faut retirer l’objectif et jeter un coup d’œil. Le principe est simple, si il est aussi propre et sans rayure que celui de votre salle de bain, c’est parfait ! Si vous voyez de la poussière pas de panique, il suffit de le nettoyer délicatement. Moi je le fais, sans appuyer, avec un tissu pour nettoyer les lunettes. Si jamais vous avez peur de le rayer, il est possible d’aller voir un labo photo dans votre ville, qui vous le fera contre un billet. Bon par contre si il est fissuré, vous pouvez l’oublier.

vérifier l'état d'un appareil photo argentique avant l'achat.

7 – Et on oublie pas le viseur !

Si j’en parle ce n’est pas tant pour les risques similaires qu’il y a avec les objectifs (champignons, poussière, etc). Cela est simplissime, si ça vous gêne pour la mise au point, ne le prenez pas. C’est une limite personnelle.

Si je souhaite en parler c’est principalement par rapport au risque d’un craquement du prisme de visée, sur les reflex. Nos vieux appareils prennent des chocs et parfois c’est le capot du prisme qui morfle. Vous verrez apparaître une fissure dans l’œillet. N’hésitez donc pas à jeter un œil pour éviter cela, selon l’étendu, cela peut-être très gênant.

vérifier son appareil photo argentique avant achat

Pour ne rien louper du blog, il te suffit de t’inscrire à la newsletter !

Situation 2 : C’est une annonce sur le web

La logique voudra que l’on reprenne les critères précédents, mais pour l’analyse des photographies de l’annonce. Mais si elles sont floues, il y a des bons réflexes à avoir, pour diminuer drastiquement les risques.

1 – Vérifiez les garanties du site qui héberge l’annonce

Les politiques de protection de l’acheteur varient selon la plateforme. Par exemple, Leboncoin  (au moment où j’écris) protège le client s’il reçoit pas l’appareil, mais pas si l’annonce est incorrecte. Au contraire eBay demande au vendeur de faire une annonce conforme. Si ce n’est pas le cas le service client remboursera et demandera réparation au responsable.

Attention : dans le cas d’eBay le remboursement est possible uniquement si le paiement passe par Paypal, son partenaire. Vérifiez donc bien si le vendeur propose l’option.

Dans tous les cas, cela permet de contourner les limites que pose le vendeur. Si il refuse le retour, alors que le site indique le contraire en cas de problème. Il n’aura pas le choix.

2 – Exigez Paypal !

Comme exprimé précédemment, Paypal propose une option qui s’appelle la protection à l’achat. Cette dernière considère tout échange entre 2 personnes, comme une vente. Par conséquent, la livraison et la conformité sont prises en compte.

EBay applique cette option pour toutes les transactions via sa plateforme, avec paiement Paypal. Mais retenez que vous pouvez aussi la demander lors d’un échange direct !

Par exemple pour un versement, il vous faudra le mail rattaché au compte du vendeur. Après avoir rentré la somme à transférer, on vous proposera entre 2 options.

  1. L’envoi entre proches : aucune garantie, c’est comme donner de l’argent de poche à un(e) ami(e).
  2. Protection des achats : la solution à retenir pour bénéficier d’une assurance.

Ainsi quelque soit le site internet, demandez à faire la vente via cette méthode de paiement.

Attention : Si le vendeur vous demande d’envoyer de l’argent par un lien Paypal.me, cela sera considéré automatiquement comme un envoi et non un achat ! Refusez automatiquement.

3 – Et enfin, lisez bien la description

C’est le moment de faire votre check-list ! La simplicité quand on veut cacher un problème, c’est de ne pas le dire. C’est donc à vous de contrôler les points-clés. Et à l’occasion demandez des compléments par messages.

L’exemple Japonais

Sur eBay les habitants de l’archipel sont généralement professionnels dans la description. Au point ou la mise en forme est commune entre les vendeurs.

L’état de l’argentique et les accessoires sont clairement énoncés. Et ils n’hésitent pas à établir un barème interne pour décrire rapidement et simplement la condition de l’objet.

De cet exemple on peut retenir les informations à demander :

  1. Le corps de l’appareil présente-t-il des chocs ? Des traces de rouille ? De la moisissure ? Des parties cassées ou manquantes ?
  2. Le viseur est-il rayé ? Poussiéreux ? Brumeux ? Avec des champignons ? Des impacts ?
  3. De même pour l’objectif, rayé ? Poussiéreux ? Etc, etc. Y a t’il des problèmes dans sa manipulation ? Les ouvertures ne se bloquent pas ?
  4. La cellule marche-t-elle ?
  5. Les fonctions sont-elles toutes opérationnelles ?
  6. Les vitesses déclenches toutes ?
  7. Les mousses de l’appareil sont à changer ?
  8. Le logement de la pile est-il rouillé ? Contient-il des résidus d’une batterie qui aurait coulé ?
  9. Le retardateur fonctionne-t-il ?

Je ne parle pas du sabot flash, car le plus souvent il n’est pas testé. Pas de modèle compatible, pas de pile, il est régulièrement mis de coté.

vérifier un appareil photo argentique avant achat.
Astuce

J’ai rédigé un petit guide de l’achat sur le web, plus détaillé. Vous pouvez le consulter via ce lien !

Consulter les dernières annonces sur Ebay