Simple constat depuis que je traine ma carcasse dans les rues de Lille, le lieu est culturellement dynamique. Par conséquent les argenteux ne sont pas aussi rares que dans ma ville d’origine. De cette logique j’ai eu envie de vous faire une rapide présentation des pratiquants Lillois, car ils/elles ont du talent. Attention, aucun classement dans le dossier. Je ne suis pas juge et encore moins apte à le prétendre. Bonne découverte !

Axel Clody

Catégorie: Photographe de voyage.

Axel Clody: photographe sur Lille.

Copyright: Axel Clody (avec son autorisation).

Il y a beaucoup à dire sur Axel. Et pas que pour son travail photographique. Le Lillois a 2 facettes distinctes qui composent son univers. La première, la plus pertinente au sujet du billet, vous emmène dans ses voyages. Que cela soit dans le vieux Lille ou au Sichuan, Axel Clody portera son regard photographique sur les détails du quotidien. La seconde vous demandera de le suivre sur le site lapause.eu ou ses textes viendront illustrer ses images. De la rédaction décrivant les “backstages” de ses voyages jusqu’à la poésie, il possède un talent bien au-delà de mes capacités. En conclusion un profil complet et diversifié que vous pouvez tout d’abord découvrir sur son profil Instagram en lien juste à la suite.

Son réseau:

Benoît Coppey

Catégorie: Portraitiste, photographe de voyage.

Benoît Coppey photographe argentique sur Lille.

Copyright: Benoît Coppey (avec son autorisation.).

Lorsque l’on parle de l’argentique, le format qui va souvent revenir sera le 35mm. De ce fait parler de Benoît Coppey photographe multi-format, va rappeler que l’on peut se diversifier ! Aussi à l’aise sur du 35, du 120 que du Polaroid, son univers respire bon l’immortalité du papier glacé. Alternant entre des portraits et des paysages minimalistes, on est présent face à une lecture de l’image rapide, simplifié à son sujet. D’ailleurs quand on regarde l’ensemble du profil on pourrait en déduire un monde alternatif sans sur-population, limite à l’abandon et stoppé dans son élan. Le jeu des ombres, les lignes de fuite croisé avec les portraits de ces femmes pensives renforce cette cohérence. Bref un artiste à découvrir et à suivre via les liens juste en dessous.

Son réseau:

Enzo Gigante

Catégorie: Photographe de rue, portraitiste.

Enzo Gigante photographe argentique sur Lille

Copyright: Enzo Gigante (avec son autorisation).

Dans la rue ou à domicile, en couleur ou simplement monochrome, Enzo Gigante est polyvalent dans sa pratique. Au premier regard on remarque surtout ses portraits, dans l’air du temps avec une jeunesse amusée ou désinvolte. Puis vient une pratique qui me parle plus, la multi-exposition. Avec une modèle ou dans Lille, cela ouvre à une autre vision qui sort des sentiers. Et je dois dire que j’aime la façon dont il exploite cette approche. Bref c’est à vous d’explorer pour vous faire un avis, en découvrant son travail via Instagram.

Son réseau:

Pour ne rien louper du blog, il te suffit de t’inscrire à la newsletter !

Jocelyn Hamel

Catégorie: Photographe de voyage / de rue.

Jocelyn Hamel photographe argentique sur Lille

Copyright: Jocelyn Hamel (avec son autorisation).

Peu de photographies sur le profil de Jocelyn alors que je tape sa présentation. Et c’est normal son profil est encore “frais”. Néanmoins on remarque rapidement qu’il aime être dans l’expérimentation. D’ailleurs souvent les photographies vont par paires, la première plus classique montre le cliché sans altération. Puis en second Jocelyn Hamel use de la modification numérique pour sortir des sentiers. En dehors de cela on détecte une tendance pour l’exploration, la photo d’architecture et l’urbex en sont les exemples. En résumé si vous voulez suivre son évolution et ses expérimentations, je vous invite à visiter son profil Instagram.

Son réseau:

Laure Dany

Catégorie: Photographe de rue.

Copyright: Laure Dany.

Copyright: Laure Dany (avec son autorisation). 

S’interroger sur son environnement, l’analyser, le décomposer et l’interpréter. C’est un exercice constant dans la pratique de la photo de rue. Et à ce jeu Laure Dany en maitrise parfaitement les composantes. S’attachant au détail, jouant sur les reflections, les déformations et les ombres. La photographe Lilloise joue du cadrage pour nous délivrer une nouvelle approche de ce que nous croisons sans attention. Lors de notre court échange Laure Dany me l’a exprimée, elle aime jouer sur la lecture de l’image et la confusion que cela peut engendrer de superposer 2 réalités. Un travail en série qui ne cesse de se poursuivre et qui évoluera vers d’autres projets. Si cela vous intrigue je vous invite à poursuivre la découverte sur son profil Instagram ou elle est active.

Son réseau:

Richie Lem’

Catégorie: Photographe de rue / de voyage / photo-reportage.

Richie Lem', photographe sur Lille.

Copyright: Richie Lem’ (avec son autorisation). 

Du genre à vous coller l’objectif dans le nez, Richie est un photographe de rue pur et dur. Beaucoup plus sérieux que votre serviteur, ce dernier propose des séries vous embarquant dans ses aventures au 4 coins de la planète. Bien entendu comme c’est le sujet du jour, Lille en est une partie non négligeable, et les Lillois en sont les stars. Mais ce qui je ne doute pas va surtout vous intriguer, c’est ce qu’il a récolté en avalant les kilomètres. Ainsi au moment ou je tape mes mots, la Biélorussie est désormais une victime du Ch’timi. Si c’est l’Asie votre passion, sa série sur le Japon devrait vous plaire ! Vous pouvez consulter cela directement via son site web et en profiter aussi pour découvrir son blog.

Car oui mÔnsieur me fait concurrence ! Enfin presque, on joue pas sur la même partition.  Richie Lem’ exploite son blog pour vous partager son expérience, les coulisses de son travail et s’interroge régulièrement sur la pratique dans la société de la photographie.

Je termine par une note, vous avez vue que je le classe dans photo-reportage, c’est parce-qu’il a réalisé une série sur le mouvement des “gilets jaunes” que j’ai apprécié. Si vous voulez le consulter il suffit de cliquer ICI.

Son réseau:

Sofi Wertmiller

Catégorie: Photographe de rue / lifestyle / de voyage.

Copyright: Sofi Wertmiller - photographe sur Lille

Copyright: Sofi Wertmiller (avec son autorisation). 

La première règle en photographie est simple: Toujours garder son appareil photo sur soi. J’en conviens que c’est difficilement applicable sur 365 jours. Sofi ne doit pas échapper à ce commandement, mais ce qu’elle nous livre est un beau journal de moments parcourus seule ou avec ses proches. Il en découle diverses images jonglant entre scène de vie et photo de rue.

Bien que partagé entre le numérique et l’argentique (on l’engueulera plus tard), les photographies au format 35mm de Sofi Wertmiller offre un regard neuf, parfois touristique, mais jamais “cliché”. Pour la suivre vous pouvez consulter son compte Instagram disponible juste en dessous.

Son réseau:

Teda

Catégorie: Photographe de rue, portraitiste, de voyage, lifestyle.

Teda photographe argentique sur Lille

Copyright: Teda (avec son autorisation).

“Analog | Digital & Creative thoughts”, c’est ce qu’il y a d’écrit dans la bio Instagram de Teda. Je ne sais pas ce que “Digital” veut dire, mais je lis analog ! Un sujet cohérent donc pour le billet du jour. Aussi photographe culinaire et d’architecture, Le photographe de Lille jongle entre les pratiques. De son travail personnel en ressort également plusieurs catégories. Principalement un travail en multi-exposition dont la composition est maitrisée à merveille. D’ailleurs la collaboration pour “Ma vie la nuit” (L’illustration au dessus en fait partie) tape vite à l’oeil.  Et pour le reste des images de voyages, des portraits et des scènes de vie qui donne sérieusement envie de sortir pour pratiquer. Bref, à boire et à manger comme on dit.

Je précise au passage que Teda propose ses photos à l’impression ! Un petit message à son auteur vous donnera de plus amples informations.

Son réseau:

Thomas Hammoudi

Catégorie: Photographe de rue.

Copyright: Thomas Hammoudi

Copyright: Thomas Hammoudi (avec son autorisation).

On termine les présentations par Thomas, lui aussi un jeune Lillois. Son choix de venir chez les nordistes montre déjà que c’est un homme de goût. Et ça se confirme ! Couleurs, ombres et détails, son travail en série génère un ensemble cohérent et fascinant. Je dois l’admettre j’ai tendance à voir “large”, alors c’est une approche que je ne peux que contempler.

Outre cela Thomas Hammoudi est aussi blogueur. Il s’interroge régulièrement sur la pratique et la philosophie de la photographie de nos jours. Il est à mon opposé concernant la manie de vouloir décortiquer le marché de l’argentique. Lui se concentre sur le fond et non la forme. Un autre point de vue que je vous encourage à découvrir !

Son réseau:

Une précision pour la fin.

Je souhaite l’article ouvert à l’évolution ! Aussi si vous connaissez des photographes de la métropole Lilloise, je vous invite à me partager cela soit via mon formulaire de contact. Voir les réseaux sociaux comme Instagram ou Twitter.

En attendant j’espère que la lecture du dossier vous aura donné envie de suivre les photographes que j’ai pu vous présenter. Voir de vous donner envie de tenter la photographie argentique.