On ne va pas se mentir, le Canon Top Twin (Sureshot Tele au U.S & Autoboy Tele au Japon) n’est pas le plus beau du monde. Mais vous allez le découvrir dans cette revue, il est fait pour booster votre créativité, via l’ajout de diverses features. Qui vont vous permettre de vous amuser sans pression. Grâce à son automatisme. Si vous pensiez les compacts Canon trop classiques, c’est le moment de revoir votre copie.

revue du Canon top twin

Du point de vue de la fiche technique

  • Dimensions :  134 x 78.7 x 61.8 mm
  • Poids (nu) :  400 g
  • Optique / Monture : 40 mm  – 70 mm
  • Mode : Auto
  • Focus minimum : 0.96 m
  • Obturateur : 1/3 s à 1/500 s
  • Ouverture : f/2.8 à f/22 en 40 mm , f/4.9 à f/27 en 70 mm.
  • ISO :  50 à 1600
  • Autofocus : Oui
  • Flash : Interne
  • Retardateur : Oui
  • Batterie : 2CR5

Photographies réalisées avec une pellicule Agfa Vista 400 expirée.

Construction / encombrement

Aucune surprise le plastique domine le Canon Top Twin. La coque est légèrement incurvée au niveau de la prise en main, pour donner une sensation de simili-poignée. De plus des accroches ressortent pour renforcer la prise et une bande en caoutchouc, facilite l’accroche. Il faut admettre que c’est simple et efficace.

L’accès au déclencheur est ainsi facilité, le petit écran de contrôle juste à côté indique le nombre de prises et la puissance restante dans la batterie. D’ailleurs petit détail, même en “off” l’appareil garde l’indication de la batterie présente.

revue du Canon top twin

Lorsqu’on le tient le pouce tombe directement sur le bouton poussoir permettant de faire passer l’optique de 40 à 70 mm. Si vous le maintenez il continuera de faire le switch entre les 2 focales, non stop. Attention donc à ne pas trop prolonger l’appui. Autre bouton présent, celui permettant de choisir si on laisse le flash sur forcé, auto ou off. Toujours très pratique dans la rue, pour ne pas se faire remarquer avec un flash trop rapide.

revue du Canon top twin

Optique

Habituellement je ne suis pas spécifiquement fan des zooms. Mais ici le Canon Top Twin propose à la base un 40 mm avec une bonne ouverture à f/2.8. D’ailleurs directement sur le bloc optique se trouve une molette offrant l’ouverture du capot et une feature particulière.

Autre petit détail, qui a de l’interet, l’argentique peut monter des filtres sur l’optique ! Chose assez rare pour son segment. Ce qui vous ouvre à divers options. Il vous faudra surtout respecter le diamètre de 40.5 mm.

revue du Canon top twin

Nommé “Soft Filter” son principe est assez simple, c’est un filtre en plastique qui s’ajoute en façade de l’optique. Le rendu va atténuer le piqué, on pourrait même dire aujourd’hui, que c’est un rendu “lomo”. Je dois admettre être moyennement convaincu par un artifice qui dégrade finalement le résultat. Néanmoins avec les néons, il faut admettre que ce n’est pas déplaisant. C’est à vous de juger.

revue du Canon top twin
revue du Canon top twin

Par contre un point peu appréciable c’est qu’il faut maintenir la pression sur le bouton pour que le filtre reste en place. Dommage de ne pas avoir permis de le bloquer, comme le volet de protection.

revue du Canon top twin

En dehors de cela le 70 mm propose lui une ouverture minimale à f/4.9. Ce qui n’est pas si mauvais en soit, on trouve assez souvent du f/5.6 sur cette focale.  Avec cette dernière on se prend vite au jeu de chercher les détails.

revue du Canon top twin

Modes

En plus de l’automatisme le Canon Top twin dispose en façade de 2 boutons qui vont compléter l’offre. Le premier et surement le plus intéressant, est la possibilité de faire des expositions multiples. Pour cela il suffit de le presser durant la prise. Le moteur d’avancement sera alors désactivé. Le compact ne nécessitant pas de gestion outre mesure, maintenir le déclencheur et le bouton MX, n’offre pas vraiment d’inconfort. Sauf si vous êtes comme moi, à prendre des photos à l’envers, pour la composition. Pour deviner son emplacement, Canon a eu la bonne idée de mettre une petite protubérance. Pour que l’on devine au touché, tout en gardant l’oeil dans le viseur.

revue du canon top twin

Si Canon a aussi ajouté la possibilité de mettre des filtres, c’est qu’il existe à l’origine un accessoire adapté pour le Top  Twin. Il s’agit ni plus ni moins que d’un splitter (séparateur). Son but est de permettre une division franche en MX.

Je vous montre un petit exemple du principe, mais sachez qu’ici j’ai moi-même fabriqué mon séparateur. Ce n’est pas celui proposé par le fabricant.

revue du canon top twin

La deuxième fonction se situe en dessous du bouton MX, c’est simplement un mode contre-jour. Pour le différencier visuellement, il est en rouge sur la coque.

Un retardateur est au présent, mais cette fois il faut aller à coté de l’écran lcd, sur le haut de la coque, pour le trouver.

Viseur

Bien que finalement assez minimaliste au premier abord, le viseur apporte quand même la délimitation du cadrage, avec correction de la parallaxe pour la fonction bifocale.

D’ailleurs si vous vous demandiez comment ça se passe en 70 mm, sachez que le viseur s’adapte, en zoomant. Ce n’est pas le seul, mais il reste appréciable de voir ce dernier le faire, pour montrer le cadrage correspondant.

Revue du Canon Top Twin

En plus de cela 2 diodes sont présentes. On reste dans le traditionnel, avec une rouge indiquant la nécessité d’utiliser le flash. Et une verte, pour dire que l’appareil n’arrive pas à faire l’autofocus.

En Conclusion sur le Canon Top Twin

J’apprécie

  • Ouverture à f/2.8 en 40 mm
  • bifocale, pour jouer en multifocale
  • le mode MX, bien entendu
  • la possibilité d’exploiter les filtres
  • Pouvoir désactiver le flash, sans allumer l’appareil

Je regrette

  • Soft Filter, plutôt anecdotique
  • positionnement du bouton MX, pas forcément simple si on compose, en retournant l’appareil

Quelques alternatives

Trouver le Canon Top Twin sur eBay

Découvrez la newsletter du blog !

Soyez le premier informé de la sortie des nouveaux articles. Découvrez les dernières revues, les conseils et les astuces pour trouver l’argentique qu’il vous faut, au meilleur prix.