Mis en vente en 1966, le Minolta SRT 101 est un un beau succès, car produit jusqu’en 1973 avec son évolution le Srt 303. Il faut dire que c’est un précurseur il est le 1 er reflex grand public pouvant mesurer l’exposition et s’adapter en fonction du changement du temps (TTL). On pouvait en trouver encore sur le marché dans les années 80.

revue du minolta srt 101

Du point de vue de la fiche technique

Il a de beaux restes le grand-père, car en plus de sa mesure TTL avec compensation du contraste via 2 cellules CDS (Contrast Light Compensation). Il bénéficie d’une construction solide, d’une vitesse allant jusqu’à 1/1000 ème et il peut embarquer une pellicule de 6400 ASA. Ça peut prêter à sourire à notre époque mais dans les années 60 c’était le must.

Pas de miracle le concernant, la mise au point est manuelle et il utilise des objectifs naturellement de gamme Rokkor. Le Minolta est un beau bébé de 705 g qui je l’explique en seconde partie peut être handicapant.

Vous l’aurez compris le SRT 101 est finalement assez classique concernant la fiche technique, du moins du point de vue d’aujourd’hui mais par le passé il avait apporté sa petite révolution.

revue du minolta srt 101
revue du minolta srt 101

Sur le terrain

Je reviens sur le poids de l’appareil, qui certes n’est pas énorme, mais qui sur la longueur peut vous fatiguer. Les 705,g du Minolta SRT 101 ( boitier nu !) sont à la fois le symbole de sa force et sa faiblesse.

Je m’explique, l’appareil photo est disons le un tank, extrêmement résistant, sa mécanique ne lâchera pas si facilement et il encaissera les coups lors de vos voyages. Néanmoins équipé d’un objectif il atteindra presque le kilo, la contrepartie donc est qu’il pèsera sur votre cou si vous le portez plusieurs heures. On regrettera également le manque d’accroche avec par exemple la présence d’une poignée pour faciliter le maintien à la main.

Avec le Canon A1 j’ai pris l’habitude de faire mes réglages rapidement avec l’index de ma main droite? directement sur la molette sans déplacer ma main gauche. Chose impossible avec le Minolta car le système requiert de bien saisir la roue de sélection de l’obturateur pour la faire tourner. De par son poids vous devrez donc utiliser votre main gauche et retirer l’œil du viseur. Cela peut paraître bête mais dans un instant décisif ou vous devez rapidement changer de réglage, vous risquez de perdre des secondes précieuses.

À savoir que pour le reste le Minolta srt 101 est efficace, son viseur claire et précis fera votre joie, la pile PX625 ne sert que pour la cellule, vous pouvez donc librement faire vos réglages sans elle, si vous disposez d’un posemètre.

Revue du minolta srt 101

Exemples

Réalisés avec une pellicule périmée

revue du minolta srt 101
revue du minolta srt 101
revue du minolta srt 101

Mon opinion sur le Minolta SRT 101

Résistant à la bombe Atomique, abordable et légion sur le marché. Il n’est pas difficile de le trouver et d’en faire un allié précieux. Sa robustesse est un gros plus lors des expéditions chez votre tante dans l’Himalaya. Si vous comptez le porter plus d’une heure, une sacoche ou un sac avec un bon maintien sera un atout non négligeable pour le dos. Pour les collectionneurs il est un petit symbole de l’évolution du marché.

Trouver le Minolta SRT-101 sur Ebay