Ingénieux, c’est le terme qui me vient à l’esprit pour représenter le Rollei 35 S. Fabriqué en 1974 le modèle dont je vais vous parler est la 2 nde itération de la gamme 35. Au jeu des 7 différences entre les 2, on notera principalement la disparition de l’objectif TESSAR de 40 mm de la marque Carl Zeiss pour un modèle maison, le SONNAR. Tout aussi redoutable que son aîné, le petit compact verra aussi sa production passé de l’Allemagne vers Singapour, pour réduire le coût de fabrication. Exigeant, ce boitier requiert une mécanique particulière que je vais vous expliquer dans la suite du billet.

revue du rollei 35 led, appareil photo argentique

Du point de vue de la fiche technique

Entièrement manuel le 35 S fait preuve d’ingéniosité quand à la disposition des réglages. Ainsi pour l’ajustement de l’ASA, du type de pellicule, de la vitesse d’obturation et de l’ouverture nous devons passer via la façade et les 2 roues à gauche et à droite de l’objectif. Ce dernier qui d’ailleurs je le précise dispose d’un 40 mm avec une ouverture de f/2,8 à f/22. L’obturation quand à elle jonglera de 2s à 1/500 s, avec en prime un mode Bulb.

Quand à la mise au point ? Et bien le Rollei dispose d’une marge de manœuvre de 0,9 à infini. Mais la ou on commence à rentrer dans la difficulté pour un débutant, c’est que le boitier ne dispose pas d’indicateur quand au bon focus sur le sujet. Le viseur n’est qu’une lentille informant seulement de la zone de cadrage.

Mais nous avons pas terminé le tour du propriétaire, sur le dessus nous trouvons le levier d’armement, l’indicateur d’exposition, le déclencheur et un second bouton servant à débloquer le mécanisme pour replier l’objectif. Dans le dos le viseur est voisin du levier servant à débloquer la pellicule. Et enfin sur un si petit argentique le bas a aussi son utilité, puisque la manivelle de rebobinage, le slot du trépied, le levier d’ouverture du boitier et le porte griffe du flash sont mis en commun.

Présentation du Rollei 35 S
Présentation du Rollei 35 S

Pour ne rien louper du blog, il te suffit de t’inscrire à la newsletter !

Sur le terrain

Si j’ai jeté mon dévolu dessus c’était pour compenser un point faible de mon appareil photo d’appoint le Mju 2. Ce dernier bien que discret et efficace est aussi automatique, ce qui engendre un bruit parfois gênant lors de l’avancement de la pellicule. Et sur ce cela (la discrétion) le Rollei 35 S s’en sort comme un chef, que ce soit l’avancement du film ou le bruit du déclencheur.

En terme de robustesse je n’ai rien à dire quand il est replié, mais c’est plus délicat en action, je m’explique. Afin de gagner du temps sur une photo rapide le Rollei fonctionne de la manière suivante: dépliage de l’objectif, prise de la photo, armement du levier puis repliage. Vous ne pouvez pas le replier sans l’armer, le mécanisme vous bloque. Dans la théorie c’est une bonne idée vraiment, mais dans la pratique si vous êtes une tête en l’air vous pouvez parfois chercher à forcer sans comprendre. Résultat dans le temps l’objectif sera un peu branlant. De mon expérience le compact est assez robuste malgré tout.

Présentation du Rollei 35 S

Comme expliqué dans la première partie de la revue l’autre difficulté reste la mise au point. La solution la plus simple sera de l’exploiter comme un zone focus. Cela vous garantira un esprit zen pour la photo de rue, mais ça sera plus complexe si vous cherchez à faire du bokeh.

Autre point à prendre en compte, le chargement de la pellicule dans le logement. Pour cela vous devez actionner un levier qui ouvre le boitier en 2 parties. Rien de bien compliqué quand vous êtes chez vous, mais plus délicat si le changement est à faire dans un lieu bondé. Vous devrez trouver un coin ou vous poser afin de ne pas jongler avec les pièces.

Exemples

Réalisés avec une pellicule Kodak Portra 160.

Présentation du Rollei 35 S
Présentation du Rollei 35 S
Présentation du Rollei 35 S

Mon opinion sur le Rollei 35 S

Atypique, il est un “must have” à avoir dans sa collection. Demandant un léger temps d’adaptation, sa façon de fonctionner est rédhibitoire en rien, même pour un débutant. Pour la photographie de rue le Rollei 35 S est un très bon choix de par son format, sa discrétion et son 40 mm avec une belle ouverture à f/2,8. Il fait un bon appareil d’appoint. Moins coûteux que le Rollei 35 (sauf si vous prenez la version en or 24 ct ;) ) premier du nom vous le trouverez facilement sur des sites comme Ebay.

Trouver le Rollei 35 S sur ebay