Il y a des légendes qui n’ont pas besoin de grands bouleversements pour continuer de séduire les utilisateurs. Le Asahi Pentax Spotmatic SP2 paru en 1971 contient peu d’améliorations par rapport à son prédécesseur. Il rajoutera surtout une feature importante qui est l’apport d’une griffe flash. Sa fiche technique donc vous sera aussi utile si c’est le modèle le plus vieux qui vous intéresse. Diablement efficace de par sa qualité de fabrication j’ai pris plaisir à le manipuler comme je vais l’expliquer des maintenant.
revue asahi pentax spotmatic SP2

Du point de vue de la fiche technique

Sur le fond le Pentax est un SLR au format 35 mm comme on en trouve régulièrement. Visuellement il reste diablement moderne malgré les années, le logo ainsi que le nom de la marque “Asahi Pentax” sont étonnamment toujours dans l’air du temps. Un design épuré qui plaira à la majorité des utilisateurs.

Totalement mécanique comme il faut, l’apport de la batterie ne servira que pour le posemètre, ce dernier emploi à l’origine une pile au mercure introuvable aujourd’hui. On lui préférera une pile bouton SR42 en oxyde d’argent, mais attention cette dernière délivre un voltage plus fort qui fausse le calcul (1,55v contre 1,35 à l’origine). Si vous êtes pas bricoleur elle aura d’utilité que pour vérifier l’état de fonctionnement du boitier. Sinon un posemètre externe fera le même office.

Notons la présence d’un bouton poussoir en façade bloquant le posemètre pour économiser l’énergie délivrée.

revue asahi pentax spotmatic SP2

Le Pentax Spotmatic SP2 encaisse des pellicules allant de 20 à 3200 ASA, une roue de sélection au niveau de la manivelle de rembobinage a pour fonction de définir le nombre de poses ainsi que la nature du film.

Son obturateur s’adaptera confortablement à la demande avec une plage partant de 1s à 1/1000s. Pas d’inquiétude le mode B est de la partie pour les longues expositions. Le retardateur est lui aussi naturellement présent pour les photos de famille.

revue asahi pentax spotmatic SP2

Takumar mon amour

L’argument qui fera surement chavirer les cœurs, c’est la présence de la gamme Takumar, dont le nom est un gage de qualité. Rappelons qu’à l’époque Pentax ne visait que les professionnels et non le grand public.

Les objectifs de la marque Nippone ne sont ni plus ni moins qu’une version japonaise des optiques Allemandes M42 conçu par Zeiss et Praktica. Par conséquent l’objectif est compatible avec n’importe quel appareil acceptant ce même format. Et inversement les optiques provenant d’une autre marque peuvent se monter sur le Spotmatic SP2.

Un (très) large choix pour un prix parfois dérisoire et un emploi optimisé entre les boitiers.

revue asahi pentax spotmatic SP2

Sur le Terrain

La sensation de robustesse est bien présente, ce beau bébé me rappel un peu le Minolta SRT-101 pour la solidité qu’il donne. Comme je l’exprimais plus haut, ayant pas de pile avec le bon voltage j’ai opté pour un posemètre externe lors de la séance test, par un temps grisâtre voir pluvieux. De ce fait la dragonne devenait vitale pour jongler entre les 2 appareils. Mon esprit faisant le lien avec le SRT-101 je craignais de “subir” le poids sur le long terme, mais il en est rien ! La petite différence fait son office et malgré le trajet et les déconvenues je n’en suis pas ressorti avec un marquage sur la nuque.

Petit détail à prendre en compte avec le levier d’armement. Ce dernier ne tolère aucun millimètre de chemin en moins pendant le rechargement, et vous le rappellera au moment de la prise. Il a du arriver 3-4 fois ou je pensai avoir bien ré-armé la bête et pourtant ce n’était pas le cas. J’ai du manipuler le levier une seconde fois pour terminer la prise. Rien de dramatique lors d’un shooting, mais qui peut-être vite frustrant pour le de la photo de rue par exemple.

Pour le reste j’ai voulu comme à mon habitude faire de la multi-exposition, mais pour une raison qui m’échappe cela n’a pas pris. Pourtant le manuel d’instruction indique bien qu’il est possible en débloquant le rouleau de rembobinage. Mais je sentis que la pellicule allait cassé si je force, j’ai donc abandonné.

revue pentax spotmatic sp2

Exemples

Testé avec une pellicule Ilford XP2 en compagnie de dame Andrea

revue asahi pentax spotmatic SP2
revue du Asahi Pentax Spotmatic SP2
revue du Asahi Pentax Spotmatic SP2

Mon opinion sur le Asahi Pentax Spotmatic SP2

Beau ! (Quoi c’est pas suffisant ?) Avec des optiques haut de gamme pour un tarif très abordable ( entre 20-50 euros selon les modèles), il a pas encore succombé à la folle inflammation de certains modèles. C’est sans hésitation que je le recommande, c’est un appareil photo d’une grande qualité, agréable à manipuler, et qui offre un excellent piquet du au Takumar 55mm. La possibilité de transférer l’optique sur un boitier argentique Allemand, Russe, Picard (un jour ça existera), le rend encore plus intéressant pour les bourses modestes.

trouver le Pentax Spotmatic SP2 sur Ebay