Après avoir amorcé la marque Minox avec le 35 PL, je vais aujourd’hui monter en gamme avec le Minox GT-E. Même si il ne possède plus le “35” dans son nom il est pourtant bien de cette lignée. Au jeu des comparaisons entre les 2 on notera de multiples améliorations que je vais vous décrire dans la revue.
revue du minox GT-E

Du point de vue de la fiche technique

Je ne vais pas vous refaire l’affront d’un grand tour du propriétaire car il est pratiquement similaire au PL. On prendra note d’un changement pour la batterie, qui abandonne le format 4lr43 au profit de 2 piles CR 1/3 N. Ce choix fut décidé lors de l’interdiction de vendre des piles au mercure.

Du point de vue du design on passe à un revêtement légèrement plus travaillé avec ancrage dans le plastique de la marque, et la présence autour du boitier de petites billes pour une meilleure prise en main. Globalement nous retrouvons ici les mêmes fonctions avec la présence d’une diode en façade pour signaler le déclenchement ou le retardateur au sujet. Une fonction pour le contre-jour est au programme. Une légère réorganisation est présente puisque le retardateur est désormais au centre. Terminons par la vérification de la batterie qui passe non plus par une diode mais directement sur le compteur de vitesse en se bloquant à 1/125s.

revue du minox GT-E

le bas lui contient toujours la sélection de l’ASA et la manivelle d’ouverture. Sur la valeur en ISO justement elle est plus développée avec une plage allant de 25 à 1600 ! (contre 400 sur le pl)

revue du minox GT-E

Une map améliorée

L’objectif est toujours un 35mm proposant un diaphragme allant de F/2,8 à F/16. La nouveauté vient de la mise au point minimum qui passe de 0.9 à 0.7 m. Petit détail toujours agréable, la présence d’un filtre UV en façade de l’optique. L’obturateur perpétue ce qui se faisait déjà avant en allant 1s à 1/500s.

revue du minox gt-e

Sur le terrain

Avec le même principe qu’un Rollei 35, le compact nécessite une mise au point au jugé. Le viseur apporte aucun indice sur le focus, néanmoins il reste utile puisque sur la droite un indicateur de vitesse est présent en combinaison avec le posemètre.

Aucun changement non plus à signaler concernant le chargement du film de 35mm, puisque la procédure nécessite une fois encore de séparer en 2 parties l’appareil. L’insertion du film est d’un classicisme absolu, on mets le canister tête en bas et on tire le contenu pour le coincer dans le rouleau. Encore une fois il est plus délicat de faire la manœuvre debout dans la rue.

revue du minox gt-e

Un déclencheur perturbant

Je suis incapable de dire si cela est spécifique à mon appareil photo ou si c’est toute la gamme qui est ainsi, mais le Minox GT-E m’a un peu déçut sur ce bouton. Ce dernier est très silencieux (bon point) mais il offre aussi peu de résistance lors de la pression.

De ce fait avec les 2 arguments précédents, au début j’ai cru que le boitier ne marchait pas. Rien de grave mais avec mes premiers clichés j’ai fais des doublons par précaution, car je ne ressentais pas le “clic” du déclencheur comme c’est le cas habituellement.

Il y a une autre conséquence au manque de résistance, il arrive plus souvent d’avoir une prise involontaire. Notamment pendant le déploiement ou le rangement du compact. Une fonction pour bloquer la prise aurait été un plus appréciable.

Des petits détails à prendre en compte

Rien de nouveau si vous avez déjà manipulé un Minox mais il est bon de le dire de nouveau pour ceux qui découvre. Déjà l’appareil ne déclenche pas sans la pile, donc pas d’inquiétude si vous ne pouvez pas vérifier l’obturateur pour un achat.

Autre petite note, pour charger le prochain cliché il est impératif d’armer non pas une fois mais deux avec le levier.

Exemples

testé avec une pellicule n&b Nation Photo 400

revue du minox GTE
revue du minox GTE
revue du minox GTE

Mon opinion sur le Minox GT-E

Si je devais le comparer avec le Olympus Mju 2 je lui préférerai le silence de sa mécanique face à l’automatisme de son concurrent. Si je devais le comparer au Rollei 35S je lui préférerai sa fabrication en plastique qui encaisse mieux, et son clapet pour protéger l’objectif.

La préférence d’un compact est toujours affaire de choix selon sa pratique. Dans mon cas le Minox GT-E est un parfait compromis pour faire de la qualité tout en encaissant les trajets dans ma poche de manteau.

Trouver le Minox Gt-E sur Ebay