J’en ai profité, en ce début 2020, pour faire un tour général du marché sur cette catégorie. Trouver un TLR moyen format pour 150€ n’est pas le plus compliqué et je souhaite vous le montrer. Je précise que je retire d’office les Lubitel. On sait tous qu’ils sont très abordables, mais aussi limités dans les réglages. Je ne vois pas l’intérêt d’en parler.

Mamiya C3

Trouver un TLR moyen format pour 150€

L’avantage du C3 est double. Primo il est en ce début 2020 possible de l’avoir dans les 100€ (nu). Secundo il est l’un des rares de la liste à permettre d’installer divers objectifs en façade ! Il faut aussi savoir que l’on peut considérer le moyen format comme un hybride. Car son système de mise au point passe par un rail avec soufflet. Il est donc le croisement d’un format 120 avec un folding.

Le Mamiya C3 était construit pour offrir une solution complète pour les professionnels. Il est donc possible de le compléter avec un viseur direct et une poignée à titre d’exemple.

Notez que je pourrais aussi parler du C33, son évolution. Il est parfaitement jouable de l’obtenir nu pour 150 €, j’ai pris en priorité le C3 car plus abordable. Et vous le savez, c’est mon objectif.

fiche technique

  • cellule : Non
  • formats : 6×6
  • modes : Manuel
  • monture : C
  • optique : 80 mm
  • ouverture : dépendra de l’optique
  • obturateur : 1 s à 1/500 s
  • poids : 2000 g

Prix max conseillé : 150€

Trouver le Mamiya C3

Meopta Flexaret VII

Trouver un TLR moyen format pour 150€

Et si on restait en Europe ? Voici un appareil que l’on entend encore peu souvent, en dehors des initiés. Et pourtant ce Flexaret VII est un bon concurrent aux Rolleicord. Appartenant au groupe Pentacon, le Meopta bénéficie d’un obturateur “maison” Prestor et d’un armement simultané avec l’avancement. En plus d’un design élégant, il propose une belle fiche technique (que je vous invite à regarder), pour un prix intéressant.

Aussi il faut savoir qu’il existe un kit 35 mm adaptable sur le modèle, du nom de Flexkin. Ce dernier comporte un viseur, des masques et un adaptateur pour les pellicules. Une information qui peut vous intéresser.

fiche technique

  • cellule : Non
  • formats : 6×6, 6×4.5, 4×4 (via des masques).
  • modes : Manuel
  • optique : 80 mm
  • ouverture : f/3.5 à f/22
  • obturateur : 1 s à 1/500 s
  • poids : 1100 g

Prix max conseillé : 150€

Trouver le Flexaret VII

Minoltacord Automat

Trouver un TLR moyen format pour 150€

Sincèrement Minolta est un peu la marque de la frustration pour moi. Car ces appareils étaient sous les radars et par conséquent abordables. Mais vers la fin 2019 les prix ont explosé sur la gamme des Autocord et donc je ne peux pas en présenter autant que je voudrais. Néanmoins, il y a encore un modèle qui échappe relativement à cela, le Minoltacord Automat.

Ce TLR moyen format apparut la même année que le premier Autocord. Sa construction s’en rapproche donc avec l’armement automatique via l’avancement par manivelle, à titre d’exemple.

Petit détail, il est possible de faire simplement de la double-exposition avec la manivelle. Et cela en rembobinant simplement d’une vue.

fiche technique

  • cellule : Non
  • formats : 6×6, 5×5, 4×4 (via des masques).
  • modes : Manuel
  • optique : 75 mm
  • ouverture : f/3.5 à f/22
  • obturateur : 1 s à 1/300 s
  • poids : 970 g

Prix max conseillé : 150€

Trouver le Minolta Autocord

Rolleicord IIc / III

Trouver un TLR moyen format pour 150€

Il fallait bien les aborder. Rollei est la marque référence concernant les TLR. Principalement en raison de sa gamme luxueuse que sont les Rolleiflex. Mais pour répondre à la demande des moins fortunés, l’entreprise allemande a sorti des usines les Rolleicord. Ces moyens formats ont fait l’objet de nombreuses “inspirations”.

La logique voudrait que je me focalise sur le 3, mais à cause de son succès les prix sont très variables en fonction du vendeur. C’est pour cela que j’évoque aussi le Rolleicord IIc. Car il dispose d’une fiche quasi-similaire, avec en point principal son obturateur Compur-rapid poussant la camera à 1/500 s. La différence la plus notable entre les deux viendra du mode de synchro X.

Vous l’avez compris j’en parle car ce sont des références du marché. Un bon repère si vous avez peur de tester une marque moins évocatrice.

fiche technique

  • cellule : Non
  • formats : 6×6
  • modes : Manuel
  • optique : 75 mm
  • ouverture : f/3.5 à f/22
  • obturateur : 1 s à 1/500 s
  • poids : 830 g pour le III, 793g pour le IIc

Prix max conseillé : 130€

Trouver le Rolleicord III

Ricoh

Ricohflex VII Seikosha

Trouver un TLR moyen format pour 150€

Il est important de noter le nom de l’obturateur Seikosha, lorsque je parle du Ricohflex VII. Car c’est une variante disposant aussi de la fameuse vitesse 1/500 s. Sinon l’appareil de base est plus limité, avec une approche max de 1/100 s .

Si j’en parle aujourd’hui c’est qu’il est surement le plus abordable de l’article. Il est possible de le trouver pour moins de 100€, assez facilement. C’est un boitier simple dans sa conception, mais qui avec sa variante rapide, propose une bonne fiche technique.

Le moyen format a surtout un point faible, pour charger la pellicule vous devez retirer un bloc interne pour l’insérer et le tendre. Et cela avant de le remettre dans l’appareil photo et de l’aligner au mécanisme d’avancement. Une méthode plus “rustique” qui peut bloquer un grand débutant.

Astuce : les vendeurs ne savent pas forcément faire la différence entre la version Seikosha et le modèle de base. Cherchez donc une photo montrant les vitesses, vous pourriez avoir une bonne surprise.

fiche technique

  • cellule : Non
  • formats : 6×6
  • modes : Manuel
  • optique : 80 mm
  • ouverture : f/3.5 à f/22
  • obturateur : 1 s à 1/500 s
  • poids : 776 g

Prix max conseillé : 100€

Trouver le Ricohflex VII

Ricohflex Diamond / Diacord

Trouver un TLR moyen format pour 150€

Montons en gamme avec les Ricohflex Dia, Diacord et Diamond. Pourquoi 3 noms ? C’est simple, en fonction du pays il varie. Pour faire simple gardons le terme de DIA. Héritier du Ricohflex VII, Ricoh améliore le corps en abandonnant la bakélite et passe à l’aluminium. Comme pour la concurrence on peut désormais insérer la pellicule sans avoir à sortir un bloc.

Evidemment on devra mettre plus pour l’obtenir, mais il reste possible de le trouver dans les 100€, voir moins.

fiche technique

  • cellule : Non
  • formats : 6×6
  • modes : Manuel
  • optique : 80 mm
  • ouverture : f/3.5 à f/22
  • obturateur : 1 s à 1/400 s
  • poids : 1000 g

Prix max conseillé : 130€

Trouver le Ricohflex Dia

Ricohflex Diamond / Diacord L

Trouver un TLR moyen format pour 150€

Autant le dire immédiatement, le Ricohflex Diacord L est mon appareil en 120. Et je peux le dire c’est un bonheur de exploiter. Ce qu’il apporte de plus par rapport au précédent ?

Primo une cellule au sélénium. Cette dernière est non couplée et vous donnera des indications pour les réglages. Secundo sa vitesse max passe à 1/500 s. Une norme comme vous avez pu le constater avec les présentations précédentes. On le trouve à la limite du prix maximum, à savoir 130-150€.

Pour information le Dia L est la version milieu de gamme du Ricohmatic 225.

fiche technique

  • cellule : Oui, non couplée, sélénium
  • formats : 6×6
  • modes : Manuel
  • optique : 80 mm
  • ouverture : f/3.5 à f/22
  • obturateur : 1 s à 1/500 s
  • poids : 1010 g

Prix max conseillé : 150€

Trouver le Ricohflex Dia L

Seagull 4A

Trouver un TLR moyen format pour 150€

En voici un que vous verrez souvent si vous faites une recherche. Seagull était pendant un long moment boudé par les acheteurs, car “made in china” et construit pour être vendu à prix planché.

Son argus étant faible il gagna une seconde vie auprès des étudiants. Et vous savez quoi ? Il fait du bon boulot aussi. Au point où son prix augmente désormais, passant de 100 à 150 € régulièrement.

Néanmoins, ne nous mentons pas, il faut le manipuler avec plus de précaution. Il reste plus fragile selon sa réputation. Le Seagull A4 existe en caractères mandarin et latin pour l’exportation.

fiche technique

  • cellule : Non
  • formats : 6×6
  • modes : Manuel
  • optique : 75 mm
  • ouverture : f/3.5 à f/22
  • obturateur : 1 s à 1/300 s
  • poids : 975 g

Prix max conseillé : 100€

Trouver le Seagull 4A

Semflex OTO 3.5B

Trouver un TLR moyen format pour 150€

Aux armes citoyens ! Nous revenons en France pour parler de SEM (Société des Etablissements Modernes), une marque dont son aura à l’internationale est minime. Il arrive parfois que les étrangers prennent un Semflex pour l’image carte postale d’un Paris des années 50, plutôt que pour ses performances. De ce fait les Semflex sont relativement vendus à petit prix ! Et on ne va pas s’en plaindre.

Petit plus du OTO 3.5B, il existe une lentille à ajouter qui permet de réduire le focus minimum pour les portraits et la macro. En combinant les 2 lentilles supplémentaires vous passerez de 1 m à 0,30 m.

fiche technique

  • cellule : Non
  • formats : 6×6
  • modes : Manuel
  • optique : 75 mm
  • ouverture : f/3.5 à f/22
  • obturateur : 1 s à 1/400 s
  • poids : Non trouvé

Prix max conseillé : 130€

Trouver le Semflex OTO 3.5B

Yashica

Yashica 635

Trouver un TLR moyen format pour 150€

Si jamais vous ne voulez pas du Flexaret VII, mais que vous cherchez un TLR moyen format permettant aussi de l’exploiter en 35 mm. Alors le Yashica 635 répondra à votre demande, car il possède le même type de kit afin de le convertir.

C’est cette petite feature qui justifie mon choix, par rapport aux Yashica A, B, C et D. Le 635 proposant en plus le même obturateur copal MXV que le modèle D.

fiche technique

  • cellule : Non
  • formats : 6×6 ou 24×36 (avec masque)
  • modes : Manuel
  • optique : 80 mm
  • ouverture : f/3.5 à f/22
  • obturateur : 1 s à 1/500 s
  • poids : 1093g

Prix max conseillé : 130€

Trouver le Yashica 635

Yashica Rookie

Trouver un TLR moyen format pour 150€

Le Rookie porte bien son nom, puisque fabriqué afin d’atteindre un jeune public, souhaitant franchir le pas. Ce qui peut vous faire écho si vous débutez. Bien que ce dernier offre des vitesses plus basses que le 635, il a l’avantage d’être plus abordable. Aussi il peut jongler entre 2 formats, 6×6 ou 6×4.5. Ce qui pousse le nombre de vues à 15 avec le second choix.

Il est possible de le dénicher pour 100€. De mon avis il ne devrait pas valoir plus.

fiche technique

  • cellule : Non
  • formats : 6×6 ou 6×4.5 (avec masque)
  • modes : Manuel
  • optique : 80 mm
  • ouverture : f/3.5 à f/22
  • obturateur : 1/25 s à 1/300 s
  • poids : 900g

Prix max conseillé : 110€

Trouver le Yashica Rookie

En conclusion

La sélection est terminée, je pourrais en rajouter d’autres mais je ne souhaite pas trop vous perdre. 11 modèles je trouve cela déjà conséquent. Les TLR sont une bonne porte d’entrée, le confort des viseurs poitrines en fait autant de bons atouts pour la photo de rue que pour les portraits. L’absence d’une cellule sur la majorité des modèles, que j’ai pu vous montrer, peut facilement être compensé par un modèle externe, ou en respectant la règle “Sunny 16”.

Si jamais vous voulez ajouter des modèles pour les autres visiteurs, n’hésitez pas à laisser l’information dans les commentaires ;).

Si vous voulez aller plus loin

Sources des images : eBay