C’est parce que j’ai eu un petit coup de cœur pour cette vidéo que aujourd’hui je vous la partage via un billet sur le Blog. “Master of camera” nous emmène à la rencontre d’un réparateur, amoureux de son métier, qui entretien inlassablement les appareils photos qui devraient finir dans nos décharges.

master of camera, portrait de gian luigi carminati

“With the digital, there is no surprise left, you know immediatly if it’s good or not.”

C’est dans une modeste boutique de Milan comportant une collection à en faire baver plus d’un, que Gian Luigi Carminati nous accueille. Sur un air de piano il nous parle simplement de ce qui le définit, la photographie argentique. Loin d’avoir adhérer au numérique, il vante avec passion l’ancienne méthode.

Durant à peine le temps de votre pause café, “Master of camera” nous montre avec tendresse le portrait de cet homme qui malgré 60 années ne semble pas vouloir lâcher le morceau.

La bonne idée nous vient d’un quatuor. David Drills, Chiara Porro, Didier Tommasi et Alessandro Siano livre ici avec un professionnalisme certain le portrait d’un homme respectueux qui est l’ambassadeur parfait pour vous convertir à l’analogique.

En conclusion un petit documentaire que je vous invite à découvrir juste en dessous.