Qu’est-ce que la “récap” ? C’est le petit billet en fin de mois qui vous permet d’accéder à un résumé des nouvelles sur le front de l’argentique. Cette sélection de 5 annonces maximums vous offre la possibilité de rester à jour sur l’évolution d’un domaine encore jugé comme à l’abandon.

Kodak commercialise en France ses scanners.

Il y a peu Kodak signa un accord avec la société française GT Company pour être le distributeur sur le sol Européens. Depuis le géant Américain annonce la mise sur le marché des KODAK Mini Digital Film et KODAK Mobile Film Scanner.

Le Mini Digital Film est une variante esthétique du KODAK Scanza que votre serviteur possède. Le capteur, les fonctions et les accessoires fournis sont identiques. Mais on ne va pas cracher dans la soupe, que ce soit le 1er ou le second, ça reste une bonne nouvelle si vous cherchez une solution pour moins de 150 euros.

kodak film digital scanner

Le Mobile Film Scanner est un dispositif plus ludique que performant. Le principe repose sur un socle en carton qui dispose d’un petit plateau lumineux. Vous déposez vos négatifs dessus et placez le smartphone sur le plateau. Une application compagnon se charge de faire la conversation et les modifications. Vous l’avez deviné la qualité dépendra beaucoup du capteur de votre mobile.

kodak mobile scanner

Notons que le concept est pas nouveau et qu’il est ici même un clone du PictoScanner. D’ailleurs si l’appli de Kodak ne vous plait pas vous pouvez utiliser celle de son concurrent aussi dispo sur IOS et Android.

La section argentique de Kodak est à vendre !

kodak vend sa filière argentique.

Malgré un succès non négligeable de la Ektachrome E100 en 35mm, et malgré l’arrivée prochaine du moyen et grand format, Kodak décide d’abandonner. J’avais pu vous évoquer un manque de rentabilité lors d’un récapitulatif précédent pour l’entreprise. Pour revenir dans les clous, Kodak Alaris demande 27 millions d’euros.

Bien entendu cette mauvaise nouvelle va remettre en question l’avenir argentique de la firme. Si vous avez un stock de E100 vous pouvez le mettre à la banque, car ils pourraient monter en valeur dans le futur si la revente est un échec.

Fujifilm augmente le prix de ses films, du papier photo et arrête la production du jetable Waterproof “Quicksnap”.

fujifilm quicksnap waterproof

On en est à se demander pourquoi Fujifilm ne stop pas totalement sa production. Une question d’image peut-être étant un acteur historique du secteur. Quoi qu’il en soit c’est encore une mauvais nouvelle qui arrive du Japon.

Le fabricant annonce pour le 1er Avril une augmentation de 30% d’une partie de sa production. Cela concerne les films négatifs couleur, les inversibles couleur, les bandes test et tous les papiers photo ! La raison serait une augmentation du coût de fabrication.

Pour terminer Fujifilm achève un appareil de sa gamme Quicksnap en la présence du modèle waterproof qui sera totalement stoppé le 31 mars. D’ailleurs petite anecdote, je vois des malins mettre en vente ce modèle à des prix délirants depuis l’annonce.

Le Holga 120N est de nouveau disponible.

holga 120n

Je vais être sincère je ne savais pas la production stoppée. Surtout que l’on trouve toujours du stock à droite ou à gauche sur différents sites. Mais bon on va pas s’en plaindre, j’avais adoré tester la version TLR au format 35mm. Donc si vous voulez un appareil moyen format et simple à appréhender, foncez !

Il en coûtera 40$ en noir et 45$ en blanc.

La Kosmo Foto Mono débarque en format 120 !

kosmo foto mono 120mm

Évolution logique d’un produit qui a désormais une place précieuse chez beaucoup d’utilisateurs de monochrome (on parle de 15000 unités vendus). La Kosmo Foto Mono sera donc déclinée après le succès de la version 35mm, en moyen format !

Vous avez déjà la possibilité de faire une pré-réservation depuis le site du concepteur.  Attention stock limité pour la 1ère vague ! Au moment ou j’écris ce texte il reste 1780 rouleaux.

Réserver la Kosmo Foto Mono 120mm

Lomography annonce le Lomogon 32mm F/2.5.

C’est via une énième campagne Kickstarter (réussie) que Lomography débarque avec le Lomogon 32mm. Une focale fixe bonne à tout faire avec une ouverture comprise entre F/2.5 et F/11, ainsi qu’une mise au point minimale de 0.40cm. La promesse est d’offrir le fameux rendu “Lomo” initié par le LC-A, ce qui se traduit par un fort contraste et une saturation décomplexé. 

lomography lomogon

Développé conjointement avec Zenith, Lomography fait dans le vintage. Même si vous voyez la version dorée une variante noire sera disponible également ! Il faut aussi noter la présence d’un disque perforé qui s’aligne sur la lentille avec différentes grandeurs d’ouverture.

Aussi il faut savoir qu’il y a aucun contact électronique à l’intérieur ! Adieu l’autofocus et les réglages via les commandes du boitier, il va falloir faire un petit effort chez les numéristes.

Pour l’obtenir il faudra avoir un appareil compatible Nikon F, Canon EF, Pentax K ou posséder une bague d’adaptation. le prix sera de 500$ ou 300$ si vous avez contribué à la campagne de crowdfunding.

Lomography Lomogon sur Kickstarter.